Laver sa voiture et écologie

Pourquoi laver sa voiture ? Pourquoi un lavage auto « écologique » ? Combien de litres d’eau sont consommés en fonction des types de lavages ? Quelles sont les nouvelles alternatives et leurs spécificités ? Comment réserver facilement un lavage nouvelle génération ? Nous vous expliquons tout dans notre article !

Saviez-vous que ne pas laver sa voiture régulièrement est néfaste pour l’environnement ? Une voiture sale transporte des milliers de contaminants sous la forme de boues, de saletés, de fientes, de pollutions invisibles à l’œil nu… Tous ces impuretés se déversent sur les sols et dans les nappes phréatiques dès que votre véhicule est en contact avec de l’eau (de pluie par exemple). Par conséquent, il est important de laver sa voiture dans des lieux adaptés ou de se tourner vers des types de lavages qui n’utilisent pas d’eau.
On comprend d’ailleurs pourquoi le lavage à l’eau à domicile est interdit par la loi…c’est en moyenne 600 litres d’eau potable qui se déversent directement sur le sol !

Pour limiter toujours plus l’eau consommée pour le lavage automobile, de nouvelles technologies ont émergé et les méthodes traditionnelles ont évolué de manière favorable pour limiter la consommation et la pollution.

Nous vous détaillons ces 2 aspects pour vous aider à choisir quel type de lavage peut vous convenir en fonction de votre besoin.

L’innovation dans le domaine du lavage auto traditionnel

 

Quand on pense au lavage auto, les 2 principaux types qui nous viennent en tête sont le lavage portique ou tunnel et le lavage haute pression. Alors que pendant plusieurs années ces modes de lavages étaient synonymes de consommation d’eau et de pollution en raison des produits utilisés, non respectueux de l’environnement, depuis quelques années, nous avons vu une réelle volonté de changement chez les fabricants. En se basant sur le principe des 3R (Réduire, Recycler, Réutiliser), nous sommes passés d’une consommation moyenne de 400 litres d’eau pour un lavage portique et 150 litres pour un lavage haute pression à respectivement 150 et 60 litres. À cela se sont ajoutés des bassins de décantation qui filtrent les eaux usées et qui permettent de les réutiliser.

Aujourd’hui, ces 2 types de lavages ont réduit de plus de moitié leur consommation d’eau et fonctionnent en circuit (presque) fermé pour ainsi limiter la consommation, protéger l’environnement et préserver nos ressources.

Mais ce n’est pas tout : l’évolution passe aussi par les produits utilisés. Il est dorénavant possible de trouver des stations qui proposent des lavages avec des produits biodégradables ou avec de l’eau pluie préalablement traitée de manière naturelle, dans des bassins naturels.


Le lavage auto écologique avec peu ou sans eau

Ici nous abordons un autre type de lavage : le lavage à la main réalisé par des professionnels.

Ces derniers ont les produits et l’expérience pour nettoyer efficacement votre véhicule.

Il est possible de faire laver sa voiture dans un centre fixe, mais sachez que certains pros peuvent aussi se déplacer sur votre lieu de travail ou à votre domicile !

Les lavages avec peu d’eau

Un lavage avec peu d’eau est synonyme d’un lavage à la vapeur dont la consommation n’excède pas une dizaine de litres pour un lavage complet (intérieur / extérieur). C’est donc 6 à 15 fois moins que les méthodes traditionnelles. De plus comme précisé, ces 10 litres permettent de nettoyer l’intégralité du véhicule contre juste l’extérieur pour le nettoyage portique et haute pression.

En plus de l’aspect économique, cette méthode est écologique, car elle ne nécessite pas forcément l’utilisation de produit.  Enfin, elle s’avère aussi très pratique, car en plus de la carrosserie, la vapeur est utile pour nettoyer les sièges en tissu, le circuit de climatisation et capter les mauvaises odeurs. C’est aussi un très bon allié pendant cette période pour désinfecter efficacement tout l’habitacle de votre véhicule…

D’autres avantages sont à noter tels que le faible risque de rayures et d’allergie et la flexibilité des prestations qui peuvent être réalisées en centre ou en déplacement. C’est un réel gain de temps de ne pas avoir à déposer sa voiture et d’attendre qu’elle soit nettoyée !

Les lavages « sans eau »

Oui vous avez bien lu ! Le lavage sans eau est une méthode qui explose depuis quelques années. Les produits utilisés sont biodégradables, respectueux de l’environnement et ne nécessitent pas d’être rincés, car ils ne contiennent pas d’ingrédients chimiques. Pour un lavage complet, le laveur utilisera environ 20 cl d’eau juste pour diluer le produit. Cette méthode très économique en eau permet aussi avec un seul produit de laver, lustrer, lubrifier l’intérieur et l’extérieur de votre véhicule.
Une certaine expérience est nécessaire, mais le résultat est bluffant. Le produit va faire remonter en surface les saletés. À l’aide de chiffons microfibres adaptés, le professionnel retirera les impuretés puis pourra passer au nettoyage approfondi.

En plus des avantages tels que l’aspect pratique et économique des produits utilisés et des chiffons réutilisables à l’infini (s’ils sont bien entretenus), cette méthode comme le lavage à la vapeur limite la pollution des sols. Les prestations peuvent être réalisées en atelier et en déplacement et le résultat est durable plus longtemps comparé à un nettoyage portique ou haute pression.

Le lavage à la main réalisé par des professionnels séduiront donc tous ceux qui souhaitent protéger l’environnement et garder leur véhicule en bon état.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *